Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 11:55

La misophonie, littéralement « haine du son », est un trouble neuropsychique, peut connu et rarement diagnostiqué, mais pourtant très commun.

Physiquement on ressent, énervement, agacement, colère, haine, anxiété, rage, dégoût, toutes sortes d'expériences négatives, déclenchées par des sons spécifiques.

L'intensité des sons peut être élevée ou faible.

 

On dit "misophonie" ou 4S ou SSSS. 

Selective Sound Sensitivity Syndrome, ou Soft Sound Sensitivity Syndrome

 

Les individus atteints de misophonie sont le plus souvent agacés, voire enragés par des sons spécifiques, des bruits dits « normaux ».

Les misophones ne sont pas agacés par les bruits qu'ils produisent eux-mêmes.

 

Les sons déclencheurs provoquent de la colère (et non du dégoût selon une étude).

Ça ressemble à une réaction normale, mais surmultipliée.

Les sons problématiques sont souvent des bruits considérés comme « normaux » et « quotidiens », et sont en général de faible intensité.

 

Ces quelques exemples de sons spécifiques incluent : mâcher la bouche ouverte en faisant du bruit (pour moi c'est terrible!!), l'aspiration de liquides (slurp), raclement de gorge, se couper les ongles, se brosser les dents, les grincements, raclements, mâcher de la glace pilée, manger, boire, déglutir, respirer, renifler, parler, éternuer, bâiller, l'eau qui goutte d'un robinet, ronfler, taper sur un clavier d'ordinateur, tousser, fredonner, siffler, chanter, dire certaines consonnes ; ou des sons répétitifs ; mais aussi le clic de la souris d'ordinateur, le tic tac d'une horloge, un chien qui se lèche

Partager cet article
Repost0

commentaires