Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 septembre 2017 2 26 /09 /septembre /2017 16:08

Voici la photo qui représente le mieux mon enfance avec mes grands-parents.

J'avais rarement mes deux grand-mères ensemble. Enfant sage, j'étais facile à aimer, j'étais considérée comme tirant plus du côté paternel par ma grand-mère paternelle ... et tirant plus du côté maternel par ma grand-mère maternelle.

Oui c'est moi :-) tirée par le côté paternel et par le côté maternel

Notez, fait qui m'a toujours troublé : ma grand mère paternelle ressemblait à Françoise Dolto

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

et ma grand-mère maternelle ressemblait à Simone Veil

 

Partager cet article
Repost0
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 06:58

Le vison est souvent associé au luxe et à la mode.

 

Pourtant, son nom vient du latin vissio qui signifie "puanteur"

 

Je dis ça .... je dis rien, mais je pense qu'en effet porter de la fourrure, ça pue ;-)

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 11:55

La misophonie, littéralement « haine du son », est un trouble neuropsychique, peut connu et rarement diagnostiqué, mais pourtant très commun.

Physiquement on ressent, énervement, agacement, colère, haine, anxiété, rage, dégoût, toutes sortes d'expériences négatives, déclenchées par des sons spécifiques.

L'intensité des sons peut être élevée ou faible.

 

On dit "misophonie" ou 4S ou SSSS. 

Selective Sound Sensitivity Syndrome, ou Soft Sound Sensitivity Syndrome

 

Les individus atteints de misophonie sont le plus souvent agacés, voire enragés par des sons spécifiques, des bruits dits « normaux ».

Les misophones ne sont pas agacés par les bruits qu'ils produisent eux-mêmes.

 

Les sons déclencheurs provoquent de la colère (et non du dégoût selon une étude).

Ça ressemble à une réaction normale, mais surmultipliée.

Les sons problématiques sont souvent des bruits considérés comme « normaux » et « quotidiens », et sont en général de faible intensité.

 

Ces quelques exemples de sons spécifiques incluent : mâcher la bouche ouverte en faisant du bruit (pour moi c'est terrible!!), l'aspiration de liquides (slurp), raclement de gorge, se couper les ongles, se brosser les dents, les grincements, raclements, mâcher de la glace pilée, manger, boire, déglutir, respirer, renifler, parler, éternuer, bâiller, l'eau qui goutte d'un robinet, ronfler, taper sur un clavier d'ordinateur, tousser, fredonner, siffler, chanter, dire certaines consonnes ; ou des sons répétitifs ; mais aussi le clic de la souris d'ordinateur, le tic tac d'une horloge, un chien qui se lèche

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2017 7 03 /09 /septembre /2017 07:39

N.B. S'entourer de gens heureux cela ne veut pas dire qu'il faut laisser tomber un ami si il est triste, bien au contraire !

Cela veut dire qu'il faut s'éloigner des personnages toxiques, méchants, violents, aigris, négatifs. On ne peut ni être ami avec tout le monde, ni sauver la planète entière.

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2017 1 31 /07 /juillet /2017 07:52

On ne peut jamais détenir la vérité

La vérité diffère selon comment chacun est éclairé: quel angle, quelle lumière, ...

- "J'affirme que c'est un carré bleu"

- "Menteur ! c'est un rond jaune"

En CNV on aime les girafes :-) elles simplifient tout

 

Partager cet article
Repost0
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 11:33

L'eau des chrétiens communistes :

 

 

 

                       Christ - Staline

Partager cet article
Repost0
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 19:48

Ce sont les durées de vie des animaux à l'état sauvage, les animaux vivants dans les zoos vivent plus longtemps

Abeille (reine) : 5a
Aigle royal : 32a
Albatros : 62a
Alligator : 55a
Ane : 45a
Anguille : 80a
Antilope : 20a
Aubépine : 1600 a
Axolotl : 10a
Baleine : 60a
Baleine boréale : 120a
Baobab : 5000 a
Belette : 8a
Bélouga : 70a
Bénitier : 200a
Bison : 30a
Bigorneau : 10a
Blaireau : 15a
Boeuf : 25a
Bonobo : 40a
Bouquetin : 30a
Buse variable : 28a
Cacatoès : 80a
Cachalot : 70a
Capucin : 45a
Carpe : 100a
Castor : 20a
Cèdre Liban: 3000a
Cerf : 30a
Chameau 40a
Chamois : 20a
Chat : 22a
Chauve-souris : 30a
Chêne pédonculé : 2000 a
Cheval : 60a
Chevreuil : 15a
Chien : 20a
Chimpanze : 50a
Choucas : 14a
Chouette : 15a
Cigale : 17a
Cigogne blanche : 39a
Citronnier : 80a
Cobaye : 8a
Coccinelle : 1a
Coq - poule 18a
Corbeau : 19a
Coucou : 10a
Couleuvre à collier : 15a
Crabe : 15a
Crabe des cocotiers : 70a
Crapaud : 36a
Crevette : 7a
Crocodile : 100a
Cygne : 20a
Cyprès chauve : 6000 a
Cyprine (bivalve) : 410a
Daim : 25a
Dauphin : 40a
Dragonnier : 6000a
Dromadaire : 20a
Ecrevisse : 25a
Ecureuil : 15a
Elephant Asie : 60a
Elephant Afrique : 120a

Escargot : 10a
Esturgeon : 100a
Etourneau : 20a
Faucon : 15a
Flamant rose : 40a
Fou : 20a
Fourmi : 15a
Furet : 13a
Geai : 15a
Gentiane jaune : 50a
Gibbon : 23a
Girafe : 36a
Gorille : 50a
Grue du Japon : 60a
Grue cendrée : 17a
Hérisson : 8a
Héron cendré : 35a
Hibou gd duc : 50a
Hibou pt duc : 25a
Hippocampe : 4a
Hippopotame : 45a
Hirondelle cheminée : 24a
Homard : 50a-->140a
Hyène : 25a
If : 2800 a
Iule : 7a
Kangourou : 13a
Lama : 20a
Lamantin : 8a
Langouste : 7a
Lapin : 10a
Lézard des murailles : 10a
Lichen : 1000 a
Lièvre : 10a
Lion : 40a
Loup : 16a
Loutre : 15a
Lucane cerf-volant : 5a
Lynx : 10a
Macaque : 30a
Marmotte : 18a
Martin-pêcheur : 21a
Martinet : 29a
Merle : 20a
Mésange : 15a
Mile-pattes : 5a
Moineau domestique : 19a
Mouche mâle : 17j
Mouche femelle : 29j
Mouette : 30a

Moule : 10a
Moule perlière d'eau douce : 100a
Mouton : 14a
Musaraigne : 2a

Mygale : 25a
Oie : 39a
Olivier : 2500a
Orang-outan : 50a
Orvet : 50a
Ouistiti : 20a
Ours blanc : 34a
Ours brun : 30a
Oursin : 10a
Pagure : 10a
Palmier dattier : 200a
Panda géant : 15a
Panthère : 21a
Paresseux : 8a
Peuplier : 220a
Phoque : 30a
Pie bavarde : 21a
Pieuvre : 5a
Pigeon : 10a
Pin de Californie : 4840 a
Pivert : 7a
Porc : 15a
Poule d'eau : 15a
Puce : 4a
Puffin des Anglais : 53a
Ragondin : 5a
Rat : 5a
Renard : 14a

Renne : 15a

Requin du Groenland : 400ans

Requin blanc : 70ans
Rhinocéros : 40a
Rouge-gorge : 18a
Sanglier : 30a
Scorpion : 4a
Séquoia : 6000 a
Silure : 60a
Souris : 4a
Tapir : 30a
Taupe : 5a
Tégénaire (araignée de jardin) : 7a
Tigre : 25a
Tortue : 150a
Vampire : 19a
Varan de Komodo : 40a
Vautour : 30a
Zèbre : 30a

Partager cet article
Repost0
12 mars 2017 7 12 /03 /mars /2017 18:49

C'est la troisième fois que j'emménage quelque part en 18 mois, voici mes trucs et astuces.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon couvercle tient avec deux crochets adhésifs "accroche-torchons"

.

.

.

.

 

 

 

 

 

 

 

J'ai tout regardé, ce sont les branches de citronnier qui ressemblent le plus aux branches de corail

.

.

.

.

.

.

 

 

 

 

 

 

 

.

.

.

.

.

.

J'évite les aérosols tout simplement en désodorisant mes toilettes en craquant simplement une allumette

Si si, essayez ça marche !

.

.

.

.

.

.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et puis il y a les astuces que je n'utilise pas, ou que je n'utilise pas encore

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 16:04

La construction du métro de Paris fût un chantier gigantesque qui a nécessité un nombre important d'ouvriers venus de régions parfois à forts caractères.

Des bagarres aux couteaux causant de graves blessures éclataient entre les ouvriers Bretons et les ouvriers Auvergnats, sans qu'il soit possible d'interdire aux ouvriers de venir travailler avec leur couteau, car il était de tradition d'avoir un couteau et ce couteau était nécessaire aux repas pour couper le pain.

Fulgence Bienvenüe un ingénieur qui supervisait le chantier, eu l'idée de régler le problème à la source, il demanda aux boulangers parisiens de créer un pain qui puisse se rompre à la main, sans nécessité d'un couteau.

 

Ainsi est née la baguette

Brillante idée qui n'a pas empêché les hommes de se battre à coup de poings mais à considérablement réduit le nombre de morts et de blessés graves.

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2016 3 23 /11 /novembre /2016 17:04

J'avais 10 ans quand les écoles Diwan se sont ouvertes aux élèves de maternelles.

 

N.B. Diwan veut dire semence en breton, c'est le nom des écoles bretonnes où l'enseignement est exclusivement en breton.

 

Je me souviens avoir acheté un dictionnaire français-breton fraîchement imprimé, c'était tout nouveau les dictionnaires français-breton, une révolution.

Les anciens me disaient que le breton permettait de se faire comprendre sur toute la côte atlantique, les patois correspondaient d'Irlande jusqu'au Portugal.

 

Je viens de découvrir un lien qui pourrait unir ces régions en faisant une recherche sur les Cagots (article ci-dessous) ancienne confrérie de maîtres bâtisseurs existant depuis le premier siècle jusqu'à la révolution française.

Surtout spécialisés dans les charpentes, on pense aux cathédrales et aux châteaux, mais à l'époque il y avait un autre domaine impressionnant qui demandait ce savoir faire : charpentier de marine.

Je vais parler de ce langage cagots.

 

Les cagots portaient la pé d'Auque, ou Pédauque, ou patte d'oie.

 

Ils  se nommaient "petits de l’Oie", ou oisons, ou enfants de la mère l'oie.

Afin de garder secret leur grand art, ils se parlaient en langage codé, l’argot. 


 

Aparté bretonne :

Goat c'est du breton cela veut dire forêt.

Ar goat cela veut dire la forêt. Leur lieu de travail puisqu'ils étaient de formidables charpentiers.

On ne sait pas trop comment l'argot a donné art goth, mais il est amusant de constater que l'art gothique tient son nom du breton.

Fin de l'aparté bretonne.

 

A l'heure actuelle, et ça aussi je viens de le découvrir, existe" la langue des oisons".

C'est une approche du langage basée sur des jeux de mots à partir des sons qu'ils émettent.

Comme monsieur Jourdain, je pratiquais la langue des oisons sans en savoir le nom.

Exemple : les adolescents qui ont mal au genou, ont du mal à se positionner au sein de la famille, ils ont mal au je-nous.

 

Donc les anciens en Bretagne me disaient qu'il y avait une compréhension orale entre les parlés locaux depuis l'Irlande jusqu'au Portugal.

Ils insistaient bien sur les parlés locaux, les "patois",    phonétiquement en langage des oisons patois, c'est proche de "patte d'oie", non ?.


 

Revenons à nos bâtisseurs du moyen-âge, ils se disaient enfant de la mère l'oie, de l'amère loi. Oui, ils avaient pas mal de contraintes, cf article sur les cagots ci-dessous.


 

Ils ont choisi l'oie, je me suis bien demandé pourquoi, le fait est que l'oie a toujours été un animal considéré comme proche, familier et en même temps hors du commun.

Le char d'Aphrodite est tiré par des oies.

Rome (et non Toulouse) a été sauvée par les oies sacrées du Capitole.

Ésope raconte l'histoire d'un fermier possédant une oie pondant des œufs d'or ; il décide de la tuer afin d'obtenir tous les œufs d'or à la fois, mais perd ainsi la source de sa richesse. La Fontaine a écrit "La Poule aux œufs d'or" qui reprend la même histoire avec une poule (pfff).


 

L'oie est devenue dans beaucoup d'histoires l'initiée, l'initiatrice.

Protectrice, maternelle, elle incarne la vigilance, le triomphe de la lumière sur les ténèbres de l’ignorance profane.

Elle est le symbole de la transmission orale, par ouïe dire.

Le verbe ouïr n'a pas trop besoin d'exister, entendre, écouter se suffisent.
 

Ouïr, est un verbe  qui s'est fait phonétiquement sur le mot oie. J'ois, tu ois, il oit, ils oient.

Les contes de la mère l'oie sont des histoires terribles, à faire peur, pas du tout adaptés aux
enfants. En fait ils renferment un chemin initiatique, l'enfant les reçoit, s'il est malin ils lui serviront plus tard. Pour ceux que cela intéresse n'hésitez pas à les lire, c'est passionnant.

Lisez également "Psychanalyse des contes de fées" pour en avoir les clés.

Il faut les lire phonétiquement, pour les écrire on a dû prendre la plume, une plume d'oie bien entendu.

 

Et pour ceux qui ont 2mn pour se divertir, je vous conseille le formidable sketch de Raymond Devos sur " Toute oie oit au fond des bois le ouah ouah du chien qui aboie"

Fin de l'aparté rigolote.


 

En tapant Pédauque dans Google, on découvre l'existence de diverses reines Pédauque.

Souvent d'origine noble, elles échappent à leur destin en devenant Pédauque ?

Elles font un travail manuel, souvent fileuses, ce qui n'est pas en adéquation avec une origine noble, mais c'est un choix de leur part.

(elle a vraiment des pieds très moches)


 

Il n'y a pas de roi Pédauque


 

Le mâle alors ? Le jar ? Il parle lui aussi ?

Oui. Il jargonne. C'est moins intéressant.

 

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2016 6 19 /11 /novembre /2016 12:11

Ceux qui lisent rapidement ont peut-être lu comme titre à cet article : l'escargot.

Il semblerait que ce soit une origine possible de ce nom de "Cagot".

 

Les cagots sont des hommes, soit-disant "une race" d'hommes (sic) aujourd'hui disparue.

     {{ C'est super étonnant d'entendre ça }}

Ils sont décrits comme dépourvus de lobes d'oreilles et ayant les pieds palmés.

 

Et oui, ça interpelle ! Mieux encore ! La première fois que j'ai entendu parler des cagots, le sujet était sur les extra-terrestres !

 

Donc j'ai cherché parce que quand même ! et je n'ai pas été déçue :-D trouvé des d'informations plutôt fantastiques. 

 

Dans les textes du moyen-âge on parle d'eux en Bretagne, dans le Bas-Poitou, en Guyenne, en Gascogne, dans le pays basque, en Navarre et surtout en Béarn.

Apparus au premier siècle, ils ont disparu avec la révolution française, ce qui fait 18 siècles d'existence quand même, pourtant je n'en avais encore jamais entendu parler !

 

Posons tout à plat en enlevant le surnaturel :

1) Physiquement, soit ils sont décrits petits avec un teint olivâtre, soit on dit d'eux  qu'ils sont grands aux yeux bleus, ça dépend des régions 

Mon avis est donc qu'en fait ils sont "normaux" comme le reste de la population, il y a des petits, des grands, des yeux, bleus, noirs, marrons,verts, ça dépend des régions ... Bon, c'était évident qu'il ne pouvait s'agir d'une "race" d'hommes comme certains le disaient.

 

2) Ce sont de formidables bâtisseurs ça tout le monde est unanime , maîtres charpentiers, maîtres maçons, maîtres guérisseurs, doués de pouvoirs, détenteurs de savoirs, ils inspiraient la peur et le respect.

 

Par exemple, la charpente de la cathédrale de Monein est un travail de cagots

Cathédrale de Monein

 

On sait que Gaston Foebus ne voulait que des cagots pour réparer ses châteaux.

 

3) Il étaient bannis des villages car ils avaient la lèpre blanche, ils empoisonnaient l'eau,  ils n'avaient pas le droit de toucher l'eau et les sources des autres villageois.

 

4) L'église et les puissants en avaient peur.

On ne leur donnait pas de nom de famille sur le registre des naissances, un simple prénom avec la mention cagot.

  Pour la messe on leur interdisait de passer par la grande porte, une porte plus petite existait pour eux sur le côté de l'église.

  On leur jette les hosties à même le sol.

  Ils ne devaient pas toucher au bénitier à cause de la contamination de la lèpre, ils avaient leur bénitier.

 

5) Ce sont des lépreux, descendants de lépreux (pouha)

  On les oblige à porter cousu sur leur vêtement une patte d'oie rouge.

 

Ils ont les pieds palmés (!) alors ils sont obligés de porter des chaussures (?), si un cagot est découvert les pieds nus, on les lui brûle au fer rouge.

 

                                                                 ~-~-~-

mmmmhmmm l'histoire est écrite par les vainqueurs, en tout cas pas par les cagots, et si elle est écrite quelque part par eux, je n'y ai pas accès.

 

Mais avec internet on a quand même accès à beaucoup d'informations.

Du bon sens, de la logique et voici mon interprétation :

 

Ils inspiraient la crainte, la crainte n'est pas la peur, on craint Dieu par exemple, on n'en a pas peur, c'est bien différent.

 

Ils inspiraient la crainte, ou le respect, des puissants et de l'église, pour preuve les immenses travaux qu'on leur demandait de faire et je pense que c'est cela, comment ne pas être en admiration devant ces cathédrales, ces châteaux, devant les bâtisseurs de tout ça, comment ne pas se faire respecter, craindre, admirer, quand on est capable de telles prouesses. J'ai d'ailleurs trouvé qu'ils n'étaient pas tenus de payer l'impôt ! (c'est plutôt pas mal)

 

Ils ne se mêlaient pas à la population, au peuple, ils vivaient reculés des villages, près des points d'eau (logique), par groupe de deux ou trois familles pas plus, ils étaient donc répartis sur énormément de villages. Les textes nous disent qu'ils étaient bannis .... ou pas en fait ! car j'imagine qu'ils n'avaient pas trop envie de se mélanger, formidable astuce, de faire croire qu'ils ont la lèpre ;-)

 

Ils se connaissaient ! ce qui à l'époque est un exploit, les relations entre villages étant plutôt du style guerre des boutons.

Avaient la notion de consanguinité, car les jeunes étaient obligés d'aller se marier dans un des villages voisins.

 

Ils avaient leur porte d'accès à l'église (peut-être même la clé de cette porte).

Ils avaient leur bénitier (souvent près de cette porte) et leurs places attitrées.

 

Je passe sur le coup des hosties jetées par terre, invraisemblable.

 

Dans l'église ils s'étaient représentés vous avez dû voir ces têtes sculptées sur des colonnes ou des bénitiers, et bien cela représente une tête de cagot.

 

A noter que sur ces sculptures les oreilles ne sont pas représentées.

 

Ils se transmettaient un savoir faire, un savoir être, une culture. Ce qui fait d'eux des êtres à part, mais pas une race à part.

 

Ils s'appelaient par leur prénoms.

 

La patte d'oie en tissus rouge, visible, cousue sur leur vêtement est un signe. Peut-être un diplôme. Quelque part j'ai lu qu'elle était portée cousue sur l'épaule gauche. 

Au passage on détruit, avec cette information, le bruit qui court comme quoi ils n'avaient pas de lobe d'oreille. Pas de lobe d'oreille, cela aurait dû suffire pour les reconnaître.

Il semblerait qu'en disant qu'ils n'avaient pas de lobe d'oreille, on ai confondu les hommes, les vrais, et leur représentation en sculpture de pierre comme sur la photo ci-dessus.

 

Ils portaient donc la Pé d'Auque qui veut dire patte d'oie.

 

Pour le non-initié cela ressemble en effet à une patte d'oie stylisée par de simples traits. C'est stylisé, une vraie patte d'oie est .... palmée

 

Là encore il semblerait que la légende nous soit arrivée n'importe comment, mélangeant pé d'Auque, patte d'oie, pieds d'hommes et pieds palmés.

 

Cette Pé d'Auque est surtout pour l'initié un symbole géométrique ésotérique fort.

 

Les familles étaient riches, les documents liés aux inventaires d'héritages l'attestent (si j'osais je dirais qu'ils ne sont pas des va-nu-pieds).

 

Toutes ces informations me font penser aux compagnons (charpentiers, maçons, vanniers, tonneliers, bâtisseurs d'églises, de cathédrales et de châteaux)

 

Le premier symbole des compagnons était ... l'escargot. 

Est-ce que Cagot ?

Est-ce qu'argot ?     L'argot étant le parlé crypté des confréries, des bâtisseurs. Il a donné le nom au gothique, à l'art gothique, l'argotique.

 

 

L'escargot qui fabrique et porte sa maison avec lui.

L'escargot dont les proportions des loges suivent le nombre d'or.

L'escargot qui est hermaphrodite (ça aussi la légende nous est parvenue en disant que les cagots étaient hermaphrodites) symbole de fécondité sexuelle, artistique et spirituelle.

L'escargot qui est cornu.

Spiralé.

Il symbolise la protection, la spirale de la vie et de mort, le labyrinthe.

 

Comment, pourquoi, à quoi était utilisé le labyrinthe de la cathédrale de Chartes ? Les cagots avaient peut-être la réponse. Peut-être même qu'ils l'utilisait.

 

Le jeu de l'oie (pe d'Auque) est en spirale (escargot), il symbolise le voyage initiatique (compagnons du devoir), peut-être est-ce un souvenir.

 

La révolution française ayant aboli tous les privilèges, elle marque la fin des cagots.

 

Mais surtout, je pense qu'ils réalisaient en plus des charpentes de châteaux ou d'églises, je pense qu'ils réalisaient les immenses et nombreux bateaux de la marine à voiles 

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2016 2 08 /11 /novembre /2016 19:38

Il arrive parfois que des bateaux ou des avions disparaissent au-dessus d'une zone appelée "Triangle des Bermudes"

En fait, ils ne disparaissent pas, on les retrouve posés, presque intactes, sur le fond.

 

Souvent on a un message de détresse, il se passe un problème que les pilotes ou les capitaines ne comprennent pas, ne décrivent pas, ça va très vite et puis plus rien.

 

Et bien ça y est, on a enfin une explication rationnelle.

Dans mon enfance les explications étaient plutôt farfelues, ça allait des extra-terrestres à la quatrième dimension en passant par un monstre marin habitant la zone.

 

Comme souvent, l'explication réelle est simple :

 

C'est une zone où  la croûte terrestre est plus fine qu'ailleurs et où se dégage périodiquement de grandes quantités de méthane sous forme d'une immense poche qui s'élève en une fois à la faveur d'un mouvement sismique.

Le méthane se mélange à l'eau, ce n'est pas une "bulle" de gaz qui monte vers la surface, la mer devient gazeuse comme du champagne.

La mer n'est plus de l'eau, la mer devient de l'hydrate de méthane. Le bateau qui flottait tranquille par beau temps, normal, se met à s'enfoncer petit à petit, c'est incompréhensible, qu'est-ce qui se passe, ça va s'arrêter ? Et non ça ne s'arrête pas, de l'eau partout, ça ne flotte plus et on retrouve le bateau posé, intacte, au fond de l'eau.

 

Ensuite, le méthane arrive en surface et continu à s'élever, l'air n'est plus de l'air.

L'air se raréfie remplacé par du méthane . L'avion qui volait tranquille par beau temps se retrouve sans portance, il descend comme une pierre, presque à la verticale, même pas comme un planeur puisqu'il n'y a plus d'air pour s'appuyer, c'est incompréhensible, que se passe-t-il ?

Et comme pour les bateaux, on retrouve les avions, posés, presque intactes, sur le fond.

Partager cet article
Repost0
24 mars 2016 4 24 /03 /mars /2016 15:04

En recoupant des phrases, des concepts, des informations, sur l'eau, j'en suis à me demander si la représentation matérielle la plus fidèle que l'homme pourrait imaginer de Dieu immatériel, ne serait pas :    l'eau.

 

L'eau qui est invisible, transparente et cependant vitale.

 

L'eau tombe du ciel, ça paraît simple mais mis à part les rayons du soleil c'est quand même la seule chose qui tombe du ciel.

 

Elle est source de vie.

 

L'eau est partout où existe la vie.

L'eau est même dans des lieux où la vie n'existe pas.

 

L'eau est en nous, elle nous compose, elle est    au centre de nous même.

 

L'eau prends toutes les formes, elle s'adapte à son contenant.

 

La molécule d'eau est formée de 3 atomes. C'est un triangle, sorte de trinité.

 

L'eau c'est la vie, elle est dans les corps, les animaux, les plantes, mais on ne la voit pas. Je veux dire il n'y a pas un petit réservoir, elle est là mais invisible tellement elle est intimement mêlée à chacune de nos cellules.

Dieu , dans chacune de nos cellules, omniprésent et pourtant si petit.

Du temps de Jésus on ne parlait pas de cellules. Il n'est pas dit et écrit« Dieu présent dans chacune de nos cellules »  dans la bible il est cependant écrit quelque chose qui y ressemble « Dieu connaît même le nombre de tes cheveux sur ta tête » n'est-ce pas la même notion ?

Luc 12
7 Et même les cheveux de votre tête sont tous comptés. Ne craignez donc point: vous valez plus que beaucoup de passereaux.

 

On devient fils et fille de Dieu avec des paroles et un peu d'eau : l'eau du baptême. On baptise avec    de l'eau.

 

Importante aussi la notion de parole pour essayer de trouver un support pour nous représenter à peu près quelle forme Dieu peu prendre pour se présenter à nous. Ou quel support nous pouvons prendre pour essayer de nous représenter Dieu. Mais c'est un autre sujet donc je ne fais que poser ça là et je pense que représenter Dieu par la parole, le souffle, est une chose qui a déjà été bien débattue, écrite et dite par des tas de gens bien plus calés que moi.

 

L'eau est importante dans beaucoup de religions, l'eau du Gange, l'eau bénite, les ablutions.

Dieu lave : "Oh when he washed. When Jesus washed. He washed the sins away. Oh happy day (Oh happy day) Oh happy day (Oh happy day) "

Dieu nous "lave" de nos péchés

 

L'eau et le feu sont peu compatibles.

Dans la guerre entre le bien et le mal, bonne nouvelle, c'est l'eau qui gagne.

L'eau tue le feu, l’éteint, le refroidi, le fait mourir.

Le feu ne tue pas l'eau, il donne l'impression de la faire disparaître, en fait elle s'évapore, elle ne meurt pas, ne disparaît pas, elle change d'état, elle s'évapore, s'éloigne sous forme de vapeur, elle redevient liquide un peu plus loin.

 

Dans le désert ce qui fait le plus souffrir, c'est le manque d'eau. Ce qui fait le plus envie, c'est boire de l'eau. Or durant ses 40 jours au désert, ce n'est pas sur l'eau que le diable a tenté Jésus. Il lui a proposé de changer les pierres en pain, il lui a proposé le pouvoir, il ne lui a pas proposé d'eau.

 

La colère de Dieu sur sa création s'est manifestée par le déluge, ça aurait pu être un tremblement de Terre, des éruptions volcaniques,un incendie planétaire, un nuage de cendres. Ce fut un déluge, un déluge qui venait de la colère de Dieu, les autres cataclysmes n'ont aucun lien avec l'eau.

 

Parler d'eau sans parler de la Samaritaine est difficile. Jésus et la Samaritaine : extrait :

6 Là se trouvait le puits de Jacob. Jésus, fatigué du voyage, était assis au bord du puits. C'était environ midi.
7 Une femme de Samarie vint puiser de l'eau. Jésus lui dit: «Donne-moi à boire.» 8 En effet, ses disciples étaient allés à la ville pour acheter de quoi manger. 9 La femme samaritaine lui dit: «Comment? Toi qui es juif, tu me demandes à boire, à moi qui suis une femme samaritaine?» - Les Juifs, en effet, n'ont pas de relations avec les Samaritains. -
10 Jésus lui répondit: «Si tu savais quel est le cadeau de Dieu et qui est celui qui te dit: 'Donne-moi à boire', tu lui aurais toi-même demandé à boire et il t'aurait donné de l'eau vive.»
11 «Seigneur, lui dit la femme, tu n'as rien pour puiser et le puits est profond. D'où aurais-tu donc cette eau vive?
12 Es-tu, toi, plus grand que notre ancêtre Jacob qui nous a donné ce puits et qui a bu de son eau, lui-même, ses fils et ses troupeaux?»
13 Jésus lui répondit: «Toute personne qui boit de cette eau-ci aura encore soif.
14 En revanche, celui qui boira de l'eau que je lui donnerai n'aura plus jamais soif et l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle.»
15 La femme lui dit: «Seigneur, donne-moi cette eau afin que je n'aie plus soif et que je n'aie plus à venir puiser ici.»

 

Maintenant que je pense, et cela n'engage que moi, que Dieu est l'eau, ces paroles de Jésus prennent du sens.

 

L'eau peut-être serait sur la Terre le prolongement de Dieu, la plus proche représentation physique de Dieu, de la présence de Dieu.

 

.

 

Regardez le film V pour Vendetta (un chef d'oeuvre) :

Je ne pense pas être la seule à pleurer quand arrive cette scène, et c'est un film que j'ai vu presque 10 fois

 

"Dieu vit dans la pluie"

 

 

 

Dans la bible l'eau n'est pas mentionnée comme une « création » de Dieu, Dieu à tout créé, la terre, les plantes, les animaux marins, terrestres et du ciel, il a créé l'homme et la femme, il n'y a qu'une chose qu'il n'a pas créé : l'eau.

Il est écrit dans la bible, avant tout ça, que "Au début le souffle de Dieu planait sur les eaux."

L'eau était là avant.

Dieu commence sa création en séparant les eaux d'en haut des eaux d'en bas.

Alors nous (moi) j'ai toujours pensé à : les océans/mers/rivières et autres lacs séparés des nuages et de la pluie ..... mouai

Maintenant je m'interroge, peut-être que c'est ça, peut-être que c'est moins simpliste

 

Lorsque Paul, sur le chemin de Damas, fait l’expérience mystique qui le conduira à devenir le plus important des apôtres du Christ Jésus, le rédacteur du livre des Actes des Apôtres écrira que Paul vit « rien », non pas « Paul ne vit rien », mais bien « Paul vit “rien” » (Actes 9/8) et Maître Eckhart de commenter : « et ce rien était Dieu »[2]

Or si jamais un jour vous étiez amené à voir de l'eau, seulement de l'eau. S'il n'y avait ni fond du plat, ni fond de la mare ... pas de fond. Simplement, seulement de l'eau. Vous décririez ce que vous êtes en train de voir en disant quoi ?

 

Le symbole de l'alliance entre Dieu et les hommes est un arc-en-ciel,

Un arc-en-ciel c'est un rayon du soleil   diffracté par    une goutte d'eau.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2015 1 07 /12 /décembre /2015 15:21

J'ai retrouvé le crâne qui m'avait le plus marqué enfant, quand mes parents m'avaient emmené visiter le musée de l'Homme à Paris.

C'est un crâne d'enfant où l'on voit que ses dents d'adulte sont stockées dans le crâne.

Ses dents d'adulte vont pousser au fur et à mesure que ses dents de lait vont tomber, jamais avant d'avoir vu ce crâne je ne m'étais imaginé ce stockage.

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 07:57
Il a plut et voici sorti de son "oeuf" un Clathre rouge (Clathrus ruber), champignon qui attire l'oeil n'est ce pas ?

Il a plut et voici sorti de son "oeuf" un Clathre rouge (Clathrus ruber), champignon qui attire l'oeil n'est ce pas ?

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2015 4 03 /09 /septembre /2015 10:00

Après quelques temps,
tu apprendras la différence
entre tendre la main et secourir une âme.

Et tu apprendras que aimer ne signifie pas s’appuyer,
et que compagnie ne signifie pas toujours sécurité.

Tu commenceras à apprendre
que les baisers ne sont pas des contrats,
ni des cadeaux, ni des promesses…

Tu commenceras à accepter tes échecs la tête haute,
comme un adulte, et non avec la tristesse d’un enfant.

Et tu apprendras à construire aujourd’hui tes chemins,
parce que le terrain de demain est incertain,
et ne garantit pas la réalisation des projets,
et le futur à l’habitude de ne pas tenir ses promesses.

Après un certain temps,
tu apprendras que le soleil brûle
si tu t’y exposes trop.

Tu accepteras le fait
que même les meilleurs peuvent te blesser parfois,
et que tu auras à leur pardonner.

Tu apprendras que parler
peut alléger les douleurs de l’âme.

Tu apprendras
qu’il faut beaucoup d’années pour bâtir la confiance,
et à peine quelques secondes pour la détruire,
et que, toi aussi, tu pourras faire des choses
dont tu te repentiras le reste de ta vie.

Tu apprendras que les vraies amitiés
continuent à grandir malgré la séparation.
Et que ce qui compte,
ce n’est pas ce que tu possèdes,
mais qui compte dans ta vie…

Et que les bons amis sont la famille
qu’il nous est permis de choisir.

Tu apprendras
que nous n’avons pas à changer d’amis,
si nous acceptons que nos amis changent et évoluent.

Tu expérimenteras
que tu peux passer de bons moments
avec ton meilleur ami en faisant n’importe quoi, ou rien,
seulement pour le plaisir de jouir de sa compagnie.

Tu découvriras
que souvent nous prenons à la légère
les personnes qui nous importent le plus ;

et pour cela nous devons toujours dire à ces personnes
que nous les aimons,
car nous ne savons jamais
si c’est la dernière fois que nous les voyons…

Tu apprendras que les circonstances,
et l’ambiance qui nous entoure,
ont une influence sur nous,
mais que nous sommes les uniques responsables
de ce que nous faisons.

Tu commenceras à comprendre
que nous ne devons pas nous comparer aux autres,
sauf si nous désirons les imiter pour nous améliorer.

Tu découvriras qu’il te faut beaucoup de temps
pour être enfin la personne que tu désires être,
et que le temps est court…

Tu apprendras
que si tu ne contrôles pas tes actes,
eux te contrôleront,
et que être souple ne signifie pas être mou

ou ne pas avoir de personnalité :
car peu importe combien délicate ou complexe
soit une situation,
il y a toujours deux manières de l’aborder

Tu apprendras
que les héros sont des personnes
qui ont fait ce qu’il était nécessaire de faire,
en assumant les conséquences.

Tu apprendras que la patience
requiert une longue pratique.

Tu découvriras que parfois,
la personne dont tu crois qu’elle te piétineras si tu tombes,
parfois est l’une des rares qui t’aideras à te relever.

Mûrir dépend davantage
de ce que t’apprennent tes expériences
que les années que tu as vécu.

Tu apprendras
que tu tiens beaucoup plus de tes parents
que tu veux bien le croire.

Tu apprendras
qu’il ne faut jamais dire à un enfant
que ses rêves sont des bêtises,

car peu de choses sont aussi humiliantes ;
et ce serait une tragédie s’il te croyait,
car cela lui enlèverait l’espérance !

Tu apprendras que,
lorsque tu sens de la colère et de la rage en toi,
tu en as le droit,
mais cela ne te donne pas le droit d’être cruel.

Tu découvriras que,
simplement parce que telle personne
ne t’aime pas comme tu le désires,
cela ne signifie pas qu’elle ne t’aime pas autant
qu’elle en est capable :

car il y a des personnes qui nous aiment,
mais qui ne savent pas comment nous le prouver…

Il ne suffit pas toujours d’être pardonné par les autres,
parfois tu auras à apprendre à te pardonner à toi-même…

Tu apprendras que,
avec la même sévérité que tu juges les autres,
toi aussi tu seras jugé et, parfois, condamné…

Tu apprendras que
peu importe que tu aies le cœur brisé,
le monde ne s’arrête pas de tourner.

Tu apprendras
que le temps ne peut revenir en arrière.

Tu dois cultiver ton propre jardin
et décorer ton âme,
au lieu d’attendre que les autres te portent des fleurs…

Alors, et seulement alors,
tu sauras ce que réellement tu peux endurer ;
que tu es fort, et que tu pourras aller bien plus loin
que ce que tu le pensais quand tu t’imaginais
ne plus pouvoir avancer !

C’est que réellement la vie n’a de valeur
que si tu as la valeur de l’affronter !

William Shakespeare
(1564 – 1616)

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2015 2 14 /07 /juillet /2015 12:40

L'expérience est une lampe qui n'éclaire que celui qui la porte

Partager cet article
Repost0
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 20:26

Arrêtons nous sur le mot "entendre"

Il est commun de faire la distinction entre entendre et écouter, avec une sorte de hiérarchie au détriment du mot entendre.

Écouter serait un acte volontaire, entendre serait un acte subit.

 

     ?

Aucune idée du pourquoi ce renversement.

 

Pour moi "écouter" c'est juste percevoir un son. J'écoute de la musique, le toubib écoute le coeur.

 

On écoute un son, on entend quelqu'un (au tribunal et ailleurs)

 

Pour moi "entendre" est un acte volontaire du corps entier, il est formé du préfixe "en" = intérieur et "tendre" comme doit être tendue la peau d'un tambour pour qu'il résonne, pour que du son existe, en effet pour moi "entendre" est un acte suivi d'une prise de parole en lien avec ce qui vient d'être dit.

 

 

C'est plus fort que tendre l'oreille, c'est se tendre, tendre le corps, le consacrer à ce que l'autre dit. "En-tendre"

 

La force originelle de ce mot reste dans les expressions

       "j'entends bien"

ou

      "je vous entends"

 

Expressions où est sous-entendue une action volontaire de compréhension, expressions utilisées avant de répondre aux propos "entendus" : vos paroles résonnent en moi, raisonnent en moi, je vais vous répondre en fonction de ce que vous venez de dire:

"j'entends bien, mais ...  " 

ou

" J'entends bien, d'ailleurs ...  "

Partager cet article
Repost0
26 mai 2015 2 26 /05 /mai /2015 13:38

La pentecôte est la descente de l'Esprit Saint sur les apôtres sous forme de flammes.

Suite à cet évènement, les apôtres se mirent à précher et chaque membre de l'assistance les entendait parler dans sa langue natale.

 

Mais d'où vient ce mot "pentecôte" ?

 

Il vient du grec PENTA qui veut dire 5 (pentagone)

PENTECOTE veut dire 50ème jour

C'est le 50 ème jour après Paques

 

Dimanche de Pâques + 7 semaines = dimanche de pentecôte +1 = lundi

7x7+1

 

Partager cet article
Repost0
24 février 2015 2 24 /02 /février /2015 13:36

Ces animaux représentent ... les 4 évangélistes.

Dans un tableau, un vitrail, une sculpture, il suffit de représenter un aigle pour faire comprendre que l'on parle de Jean.

 

Le tétramorphe remonte à la nuit des temps.

(photo d'une fresque du monastère de Météores en Thessalie).

On les appelle aussi les « quatre vivants », ou encore les « quatre êtres vivants »

Ils sont représentés dans diverses civilisations de l'Antiquité.

Dans la Bible ils sont les quatre animaux ailés tirant le char de la vision d’Ézéchiel (Ez 1 ; 1-14) et dans l'Apocalypse selon St Jean quatre êtres vivants entourent le trône de Dieu (Apoc 4; 7-8) « Le premier animal ressemblait à un lion, le deuxième à un jeune taureau, le troisième avait une face humaine, et le quatrième semblait un aigle en plein vol »

Ce sont les Pères de l’Église qui en ont fait les emblèmes des quatre évangélistes.

 

 

  L’homme est Matthieu : son évangile débute par la généalogie humaine de Jésus.

 

 

  Le lion est Marc : dans les premières lignes de son évangile, Jean-Baptiste crie dans le désert (« un cri surgit dans le désert »).

 

 

  Le taureau est Luc : aux premiers versets de son évangile, il fait allusion à Zacharie qui offre un sacrifice à Dieu, or dans le bestiaire traditionnel, le taureau est signe de sacrifice.

 

 

 

  L’aigle est Jean : son évangile commence par le mystère céleste.

 

 

 

(photos des 4 coins de la grande coupole de ND de la Garde).

Il y a aussi le lion de Venise <-> place St Marc.

 

Le beau taureau de ND de Paris ,

avec son évangile sous le sabot 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 15:45

A quoi servent les adverbes ?

Les adverbes peuvent modifier le sens d'un verbe, d'un adjectif qualificatif ou d'un autre adverbe.

Ils précisent les circonstances de lieu, de temps ou de manière dans lesquelles se déroule l'action présentée par le verbe.

 

 

 

Sous quelles formes se présentent les adverbes ?

Les adverbes se présentent sous trois formes différentes :

-des mots simples : hier, ici, maintenant.

-des mots longs terminés par -ment : lentement, rapidement, courageusement, gaiement,

-des groupes de mots : tout à coup, au fur et à mesure, ne...pas, jusque-là.

 

Exemples d'adverbes

Adverbes de lieu

ailleurs - autour - avant - dedans - dehors - derrière - dessous - dessus - devant - ici - là - loin - partout - près

Adverbes de temps

alors - après - après-demain - aujourd'hui - aussitôt - avant - avant-hier - bientôt - déjà - demain - depuis - encore - enfin - ensuite - hier - jamais - longtemps - maintenant - parfois - puis - quelquefois - soudain - souvent - tard - tôt - toujours

Adverbes de manière

ainsi - bien - comme - debout - ensemble - exprès - gratis - mal - mieux - plutôt - vite - et les adverbes en - ment : rapidement - doucement...

Adverbes de quantité

assez - aussi - autant - beaucoup - moins - peu - plus - presque - tout - très

Adverbes d'affirmation et de négation

oui - peut-être - ne... pas - ne... plus - ne... rien - ne... jamais - non - si - vraiment

Partager cet article
Repost0
Published by mouic - dans Vocabulaire
24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 10:26

 

Le symbole de l’infini c'est un 8 couché : \infty

 

"n" est la lettre utilisée pour généraliser une formule de math à tous les nombres entiers

 

 

Et bien chose étonnante : dans de nombreuses langues européennes, le mot "nuit" est formé en accolant la lettre “n” au numéro 8


- PORTUGAIS : n + oito -> noite
- ANGLAIS : n + eight -> night
- ALLEMAND : n + acht -> nacht
- ESPAGNOL : n + ocho -> noche
- ITALIEN : n + otto -> notte
- FRANCAIS : n + huit -> nuit

 

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2014 7 28 /12 /décembre /2014 15:15

 

Fils illégitime d'un prêtre et d'une fille de médecin.

En 1488, il devient chanoine et en 1492 qu'il est ordonné prêtre.

C'est l'époque où l'église catholique décrète que le pêcher originel condamne à l'enfer et que tout le monde l'a  (super!). Même le bébé qui vient de naître, si il meurt (ce qui arrive souvent) il file tout droit en enfer.

Tout le monde va en enfer, c'est une époque joyeuse.

C'est l'époque où l'église catholique invente le purgatoire et les indulgences pour redonner de l'espoir et aussi financer la construction de Vatican.

Les indulgences, c'est un petit papier signé de la main du pape où il a écrit qu'à votre mort vous allez au paradis. (trop bien!)

Bien sûr ce petit papier, qui donne des ordres à St Pierre et à Dieu lui même, va vous coûter une fortune. Mais après vous pourrez voler, violer, tuer comme bon vous semble, alors ça vaut le coup.

 

C'est l'époque où la réforme (Luther et Calvin) avance l'idée de prédestination qui sauve une partie de l'humanité. C'est mieux, mais c'est bizarre aussi.

A cette époque, seul Erasme a les idées claires.

Critique envers l'église il aurait bien suivit la réforme si elle n'avait pas prôné la prédestination. 

 

Actuellement plus aucune indulgences ne sont vendues et plus aucun réformé ne croit en la prédestination.

 

Voici ce qu'il écrivait :

"J'aime mieux passer pour fou et pour un être sans valeur, que d'être sage et morose."

"Celui qui connait l'art de vivre avec soi-même ignore l'ennui."

" La plupart des vins méritent d'être bus par des hérétiques, car ils constituent une punition suffisante pour n'importe quel méfait." (celle-là je l'aime bien)

"Un bien est d'autant plus grand qu'il est partagé par un grand nombre."

"N'oubliez jamais que Jésus appelle ses élus ses brebis, et que de tous les animaux c'est sans contredit l'espèce la plus sotte." (pas mal non plus)

" On a raison de se louer soi-même quand on ne trouve personne pour le faire."

" Les gens trouvent leur suprême plaisir à ce qui leur est suprêmement étranger."

"C'est toujours ce qu'il y a de plus inepte qui rencontre le plus d'admirateurs."

"Si quelqu'un arrive à la connaissance, c'est bien souvent aux dépens de son bonheur."

"Il y a comme cela des hommes de caractère si fâcheux et si faciles à irriter, qu'il vaudrait mieux les ignorer complètement que de les avoir pour amis."

 

ERASME "prince des humanistes"

"âme de la république des lettres"

 

 

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 19:26

La phrase qui fait l'effet d'un uppercut !

En même temps quand on la lit, une petite conscience derrière l'oreille ouvre un œil.

 

 

 

Avoir raison ... ou ... être heureux

        " ce serait ça ?"

 

 

 

 

 

Veux-tu avoir raison ou être heureux ?

 

Non non!         

Comment peut-on opposer ces deux mots ? Moi je veux les deux !!

    Quelque chose enfouis en nous, c'est profond, s'agite, lève les bras comme un naufragé qui se noie: "n'importe quoi"

"moi je peux avoir raison et être heureux",

 "moi je sais faire",

 "moi j'y arrive"

 

En général quand il y a ces deux verbes : avoir et être ... y'a pas photo : c'est mieux d'être que d'avoir.

 

Alors la petite conscience ouvre son deuxième oeil.

Et on se dit "merde alors ! et si c'était vrai !?!"

 

 

 "qu'est-ce qui m'est arrivé ?"

 

Adulte la vie nous a fait adopter de mauvais comportements qui ressemblent à des solutions mais qui en fait sont la source de nos problèmes.
Nos vies ne commencent à s'améliorer que lorsque nous nous rendons compte de l'absurdité de ces attitudes, première étape et non la moindre, et que nous prenons des mesures pour les abandonner.


Exemples de mesures à prendre pour s'améliorer ET devenir plus heureux:

1/ Abandonner le besoin d’avoir toujours raison

Certains d’entre nous ne peuvent supporter l’idée d’avoir tort, et parfois, ils mettent en péril des relations avec des personnes importantes pour eux. Pourtant, cela n’en vaut jamais la peine. Au moment où vous sentez que vous voulez prouver que vous avez raison, demandez-vous: « Est-il plus important que j’aie raison, ou que je sois sympa ? »

2/ Abandonner le besoin de contrôle

Laissez tomber votre désir de contrôler toutes les situations, les choses et les personnes autour de vous.

Laissez les autres être se qu'ils sont et vous vous sentirez bien mieux.

3/ Cesser les reproches

Abandonner la négativité

Abandonner la critique

Arrêter de se plaindre

Arrêtez de critiquer les gens, les choses ou les évènements.

Abandonnez votre besoin de blâmer les autres pour ce que vous n’avez pas. Cessez de croire que ce qui vous arrive vient des autres, reprenez la responsabilité de votre vie.

Cessez de vous apitoyer sur vous-même. Motivez-vous.

Personne ou rien ne peut vous rendre malheureux, sauf si vous le permettez.

Ce n’est pas la situation qui déclenche ces sentiments,  c'est vous.

 

4/ Cesser toute résistance au changement

 

Le changement est bon.

C'est la seule chose qui vous permettra d’évoluer, d’améliorer votre vie et celle de ceux qui vous entourent.

5/ Abandonner le besoin d’impressionner les autres

Cessez de faire tant d’efforts pour être quelqu'un que vous n'êtes pas.

6/ Abandonner ses peurs

Un danger est réel.

La peur est une illusion, elle n’existe pas, c’est une chose que vous avez créée.

Reconnaissez votre peur, identifiez que vous avez peur et chasser la.

7/ Cesser les excuses

La plupart du temps, les excuses nous bloquent sur une situation, nous empêchant de nous développer. Dans 99,9% des cas, ces excuses ne sont même pas réelles.

8/ Lâcher prise

A partir du moment où vous vous détachez des choses, vous devenez paisible, tolérant et serein. Vous pourrez alors comprendre les choses sans avoir à vous forcer.

9/ Cesser de vivre en fonction des attentes des autres

 

 

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2014 7 19 /10 /octobre /2014 16:02

La pâquerette autrefois appelée Arnica des plaines
soulage divers coups
a une action tonifiante sur la peau.
aide à la fixation du calcium lors de fractures.

 

- Les feuilles de paquerettes (propres) peuvent être appliquées directement sur les plaies et les blessures en cas de coups, contusions, ecchymoses.


- Fleurs et feuilles (propres) peuvent être ajoutées dans une salade.

 

- L'huile de pâquerette est utilisée par les femmes qui allaitent, en application quotidienne pour éviter ou faire disparaître les mastoses sur les seins.

Les plantes fraîches sont mises à macérer au soleil pendant un mois dans une huile végétale. Ensuite, l’huile macérée est filtrée.


Attention à récolter des fleurs sans humidité et propres (pas de pissous de chiens ou autres).

 

Eviter les bulles d'air dans le bocal en remuant avec une spatule.


L'huile s’utilise en application externe uniquement pour les entorses, contusions, foulures, chocs, mastites, dermatoses, eczéma, vieilles cicatrices.


Avec ses vertus raffermissantes et tonifiantes, utilisée régulièrement en massage, elle est un atout précieux pour conserver une poitrine ferme et tonique.

Partager cet article
Repost0