Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 octobre 2020 3 14 /10 /octobre /2020 18:40

Et Cendrillon avait des chaussures en vair

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2020 4 24 /09 /septembre /2020 09:53

Les ultracrépidariens, ne sont pas en voie d’extinction. Ce sont ces personnes qui donnent leur avis sur tout, mais sans avoir de connaissances ou de compétences sur les sujets évoqués.

 

Ils ont réponse à tout. Ils ne se taisent jamais.

Ils ne se taisent jamais, nous corrigent, nous coupent la parole, nous suggèrent des tonnes de choses, veulent sauver le monde et sous-estiment les véritables experts dans un domaine.

En anglais, on utilise le mot ultracrepidarianism, en espagnol, ultracrepidarianismo, en bosniaque, ultrakrepidarianizam…


Pour retrouver l’origine de ce mot, nous devons remonter à l’époque d’Apelle de Cos, un peintre de l’an 352 av. J-C.

 

Et oui, ce n'est pas un mot nouveau

 

    On raconte que pendant que l’artiste préféré d’Alexandre le Grand travaillait sur l’une de ses œuvres, un cordonnier entra dans son atelier pour lui remettre une commande. Lorsqu’il vit le tableau sur lequel Appelle de Cos travaillait il lui fit remarquer un erreur au niveau du dessin d'une sandale.

Appelle de Cos corrigea son tableau.

Sans doute boosté dans son ego, le cordonnier fit d'autres remarques sur les peintures et les gravures, il commença à critiquer beaucoup de détails.


    Face à ses commentaires, Apelle de Cos lui dit la chose suivante : “Ne supra crepidam sutor iudicaret” (Que le cordonnier ne juge pas au-delà de la sandale).

Avec le temps, le préfix "supra" a été remplacé par "utra" : utra-crepidam

 

Bon, c'est un mot "utile" on est content qu'il existe, mais c'est un mot utra compliqué à retenir !

Partager cet article
Repost0
3 février 2020 1 03 /02 /février /2020 13:52

Sérieux vous y avez cru à cette histoire de serpent et de pomme ?

 

Rappelez vous quand vous étiez petit la première fois que l'on vous en a parlé, vous avez trouvé ça juste ? Et quand vous le racontez vous même, vous vous trouvez cohérent ?

 

Le pêché originel ne serait-il pas plutôt mentir, accuser l'autre, lui faire porter le chapeau, ne pas assumer ses gestes, ses fautes ?

 

Ça n'est pas plus logique de dire que le pêché originel, celui qui est sur nos têtes, celui qui est la base d'un grand nombre de problèmes et d'injustices c'est quand on dit "c'est pas moi c'est elle" ?

 

comme l'a dit Adam, relayé par le "c'est pas moi c'est le serpent" de Eve qui montre bien qu'avec cette phrase c'est souvent un innocent qui est accusé

 

Le fruit défendu de l'arbre de la connaissance est un prétexte. D'abord parce que Dieu ne nous veut pas cons et ensuite parce qu'il n'est pas placé caché loin au fond d'un canyon mais placé au centre du jardin d’Éden, un lieu de passage.

Dieu n'est pas un dieu tentateur un peu pervers je veux dire que si moi je ne veux pas que mes enfants touchent à l'eau de javel ou au paquet de smarties je ne les place pas au centre de la cuisine.

 

Merci d'assumer vos actes

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2020 7 26 /01 /janvier /2020 09:40

 

Partager cet article
Repost0
19 mars 2019 2 19 /03 /mars /2019 08:20

Capacité à créer, ce que l'on considère comme une chemin de vie normal,

après une agonie psychique traumatique

 

L'individu s'aperçoit qu'il ne peut pas résoudre le problème, il lui faut agoniser face à ce problème et par un lent processus de reconstruction, se recréer

en plus beau, en plus riche, en plus gai, en plus apaisé, en plus sage, en plus vrai, en plus simple aussi

 

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2018 7 28 /10 /octobre /2018 20:24

Un jour, un fleuriste se rendit chez le coiffeur pour se faire couper les cheveux. Après sa coupe, il demanda combien il devait. Le coiffeur répondit :
- C'est gratuit, je fais du bénévolat cette semaine.
Le fleuriste s'en alla tout content.
Le lendemain, en ouvrant sa boutique, le coiffeur trouva à sa porte une carte de remerciements et une douzaine de roses.

Plus tard, c'est le boulanger qui se présenta pour se faire couper les cheveux. Quand il demanda à payer, le coiffeur lui dit :
- Je ne peux accepter d'argent, cette semaine, je fais du bénévolat.
Heureux, le boulanger s'en alla tout content.
Le lendemain, il déposa à la porte du coiffeur une demi-douzaine de croissants, avec un mot de remerciements.

Puis, ce fut le député du coin qui se présenta. Lorsqu'il voulut payer, le coiffeur lui répondit :
- Mais non, cette semaine c'est gratuit, je fais mon bénévolat !
Très heureux de cette aubaine, le député quitta la boutique.
Le lendemain, quand le coiffeur arriva pour ouvrir, une douzaine de députés et de sénateurs attendaient en ligne pour se faire couper les cheveux gratuitement...

Voilà, la différence fondamentale entre les citoyens de ce pays et les politiciens qui nous gouvernent.

Partager cet article
Repost0
24 juin 2017 6 24 /06 /juin /2017 11:33

L'eau des chrétiens communistes :

 

 

 

                       Christ - Staline

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2015 4 03 /09 /septembre /2015 10:00

Après quelques temps,
tu apprendras la différence
entre tendre la main et secourir une âme.

Et tu apprendras que aimer ne signifie pas s’appuyer,
et que compagnie ne signifie pas toujours sécurité.

Tu commenceras à apprendre
que les baisers ne sont pas des contrats,
ni des cadeaux, ni des promesses…

Tu commenceras à accepter tes échecs la tête haute,
comme un adulte, et non avec la tristesse d’un enfant.

Et tu apprendras à construire aujourd’hui tes chemins,
parce que le terrain de demain est incertain,
et ne garantit pas la réalisation des projets,
et le futur à l’habitude de ne pas tenir ses promesses.

Après un certain temps,
tu apprendras que le soleil brûle
si tu t’y exposes trop.

Tu accepteras le fait
que même les meilleurs peuvent te blesser parfois,
et que tu auras à leur pardonner.

Tu apprendras que parler
peut alléger les douleurs de l’âme.

Tu apprendras
qu’il faut beaucoup d’années pour bâtir la confiance,
et à peine quelques secondes pour la détruire,
et que, toi aussi, tu pourras faire des choses
dont tu te repentiras le reste de ta vie.

Tu apprendras que les vraies amitiés
continuent à grandir malgré la séparation.
Et que ce qui compte,
ce n’est pas ce que tu possèdes,
mais qui compte dans ta vie…

Et que les bons amis sont la famille
qu’il nous est permis de choisir.

Tu apprendras
que nous n’avons pas à changer d’amis,
si nous acceptons que nos amis changent et évoluent.

Tu expérimenteras
que tu peux passer de bons moments
avec ton meilleur ami en faisant n’importe quoi, ou rien,
seulement pour le plaisir de jouir de sa compagnie.

Tu découvriras
que souvent nous prenons à la légère
les personnes qui nous importent le plus ;

et pour cela nous devons toujours dire à ces personnes
que nous les aimons,
car nous ne savons jamais
si c’est la dernière fois que nous les voyons…

Tu apprendras que les circonstances,
et l’ambiance qui nous entoure,
ont une influence sur nous,
mais que nous sommes les uniques responsables
de ce que nous faisons.

Tu commenceras à comprendre
que nous ne devons pas nous comparer aux autres,
sauf si nous désirons les imiter pour nous améliorer.

Tu découvriras qu’il te faut beaucoup de temps
pour être enfin la personne que tu désires être,
et que le temps est court…

Tu apprendras
que si tu ne contrôles pas tes actes,
eux te contrôleront,
et que être souple ne signifie pas être mou

ou ne pas avoir de personnalité :
car peu importe combien délicate ou complexe
soit une situation,
il y a toujours deux manières de l’aborder

Tu apprendras
que les héros sont des personnes
qui ont fait ce qu’il était nécessaire de faire,
en assumant les conséquences.

Tu apprendras que la patience
requiert une longue pratique.

Tu découvriras que parfois,
la personne dont tu crois qu’elle te piétineras si tu tombes,
parfois est l’une des rares qui t’aideras à te relever.

Mûrir dépend davantage
de ce que t’apprennent tes expériences
que les années que tu as vécu.

Tu apprendras
que tu tiens beaucoup plus de tes parents
que tu veux bien le croire.

Tu apprendras
qu’il ne faut jamais dire à un enfant
que ses rêves sont des bêtises,

car peu de choses sont aussi humiliantes ;
et ce serait une tragédie s’il te croyait,
car cela lui enlèverait l’espérance !

Tu apprendras que,
lorsque tu sens de la colère et de la rage en toi,
tu en as le droit,
mais cela ne te donne pas le droit d’être cruel.

Tu découvriras que,
simplement parce que telle personne
ne t’aime pas comme tu le désires,
cela ne signifie pas qu’elle ne t’aime pas autant
qu’elle en est capable :

car il y a des personnes qui nous aiment,
mais qui ne savent pas comment nous le prouver…

Il ne suffit pas toujours d’être pardonné par les autres,
parfois tu auras à apprendre à te pardonner à toi-même…

Tu apprendras que,
avec la même sévérité que tu juges les autres,
toi aussi tu seras jugé et, parfois, condamné…

Tu apprendras que
peu importe que tu aies le cœur brisé,
le monde ne s’arrête pas de tourner.

Tu apprendras
que le temps ne peut revenir en arrière.

Tu dois cultiver ton propre jardin
et décorer ton âme,
au lieu d’attendre que les autres te portent des fleurs…

Alors, et seulement alors,
tu sauras ce que réellement tu peux endurer ;
que tu es fort, et que tu pourras aller bien plus loin
que ce que tu le pensais quand tu t’imaginais
ne plus pouvoir avancer !

C’est que réellement la vie n’a de valeur
que si tu as la valeur de l’affronter !

William Shakespeare
(1564 – 1616)

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2015 2 14 /07 /juillet /2015 12:40

L'expérience est une lampe qui n'éclaire que celui qui la porte

Partager cet article
Repost0
7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 19:26

La phrase qui fait l'effet d'un uppercut !

En même temps quand on la lit, une petite conscience derrière l'oreille ouvre un œil.

 

 

 

Avoir raison ... ou ... être heureux

        " ce serait ça ?"

 

 

 

 

 

Veux-tu avoir raison ou être heureux ?

 

Non non!         

Comment peut-on opposer ces deux mots ? Moi je veux les deux !!

    Quelque chose enfouis en nous, c'est profond, s'agite, lève les bras comme un naufragé qui se noie: "n'importe quoi"

"moi je peux avoir raison et être heureux",

 "moi je sais faire",

 "moi j'y arrive"

 

En général quand il y a ces deux verbes : avoir et être ... y'a pas photo : c'est mieux d'être que d'avoir.

 

Alors la petite conscience ouvre son deuxième oeil.

Et on se dit "merde alors ! et si c'était vrai !?!"

 

 

 "qu'est-ce qui m'est arrivé ?"

 

Adulte la vie nous a fait adopter de mauvais comportements qui ressemblent à des solutions mais qui en fait sont la source de nos problèmes.
Nos vies ne commencent à s'améliorer que lorsque nous nous rendons compte de l'absurdité de ces attitudes, première étape et non la moindre, et que nous prenons des mesures pour les abandonner.


Exemples de mesures à prendre pour s'améliorer ET devenir plus heureux:

1/ Abandonner le besoin d’avoir toujours raison

Certains d’entre nous ne peuvent supporter l’idée d’avoir tort, et parfois, ils mettent en péril des relations avec des personnes importantes pour eux. Pourtant, cela n’en vaut jamais la peine. Au moment où vous sentez que vous voulez prouver que vous avez raison, demandez-vous: « Est-il plus important que j’aie raison, ou que je sois sympa ? »

2/ Abandonner le besoin de contrôle

Laissez tomber votre désir de contrôler toutes les situations, les choses et les personnes autour de vous.

Laissez les autres être se qu'ils sont et vous vous sentirez bien mieux.

3/ Cesser les reproches

Abandonner la négativité

Abandonner la critique

Arrêter de se plaindre

Arrêtez de critiquer les gens, les choses ou les évènements.

Abandonnez votre besoin de blâmer les autres pour ce que vous n’avez pas. Cessez de croire que ce qui vous arrive vient des autres, reprenez la responsabilité de votre vie.

Cessez de vous apitoyer sur vous-même. Motivez-vous.

Personne ou rien ne peut vous rendre malheureux, sauf si vous le permettez.

Ce n’est pas la situation qui déclenche ces sentiments,  c'est vous.

 

4/ Cesser toute résistance au changement

 

Le changement est bon.

C'est la seule chose qui vous permettra d’évoluer, d’améliorer votre vie et celle de ceux qui vous entourent.

5/ Abandonner le besoin d’impressionner les autres

Cessez de faire tant d’efforts pour être quelqu'un que vous n'êtes pas.

6/ Abandonner ses peurs

Un danger est réel.

La peur est une illusion, elle n’existe pas, c’est une chose que vous avez créée.

Reconnaissez votre peur, identifiez que vous avez peur et chasser la.

7/ Cesser les excuses

La plupart du temps, les excuses nous bloquent sur une situation, nous empêchant de nous développer. Dans 99,9% des cas, ces excuses ne sont même pas réelles.

8/ Lâcher prise

A partir du moment où vous vous détachez des choses, vous devenez paisible, tolérant et serein. Vous pourrez alors comprendre les choses sans avoir à vous forcer.

9/ Cesser de vivre en fonction des attentes des autres

 

 

Partager cet article
Repost0
1 juin 2014 7 01 /06 /juin /2014 20:17

   C'est un livre riche en proverbes et citations, j'ai donc eu envie de le relire en les notant.

   Les voici consignées sans ordre, j'ai aussi noté des idées qui sont dans ce livre et qui m'ont plu.

   Comme tous les bouquins de Werber il faut le lire, j'espère que cette fiche vous en donnera envie.

  • On peut faire des prévisions sur tout, sauf sur l'avenir. LAO TSEU
  • Les amis vont et viennent, les ennemis s'accumulent.
  • Si les gens qui disent du mal de moi savaient ce que je pense d'eux, ils diraient bien davantage.
  • Choisir c'est renoncer.
  • Il suffit de regarder une chose avec attention pour qu'elle devienne intéressante.
  • Ce que l'on te reproche, cultive-le, c'est toi.
  • Toutes les grandes découvertes ont été faites par erreur (hasard).
  • On reproche aux autres ses propres défauts.
  • Réussir c'est aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme W.CHURCHILL
  • Stupide vient du latin stupete = qui s'étonne de tout, s'émerveille de tout.
  • Imbécile vient de im-béquille = qui arrive a marcher sans l'aide de personne ou d'objet.
  • Idiot = différent des autres, un idiotisme est une particularité de la langue.
  • Ce n'est pas parce que mémé aime la nature qu'il faut la pousser dans les orties.
  • L'amour est la victoire de l'imagination sur l'intelligence.
  • Il est plus facile de réduire un noyau d'atome qu'un préjugé humain. A.EINSTEIN
  • Ce n'est pas en améliorant la bougie que l'on a inventé l'ampoule électrique. A.EINSTEIN
  • Vivre à deux c'est résoudre ensemble des problèmes que l'on n'aurait pas si on vivait tout seul.
  • GOLF est l'acronyme de Gentlemen Only Lady Forbiden, c'est un sport d'hommes exclusivement.
  • GAY est l'acronyme de Good As You
  • FUCK viendrait de Fornication Under Consent of the King, mais c'est assez flou, soit c'est le droit de visite des femmes de prisonniers, soit c'est carrément des prostituées qui se rendent à la prison.
  • Rudologie : l'art de connaitre qq en examinant ce qu'il jette dans  sa poubelle.
  • Le futur n'est plus ce qu'il était.
  • Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait.
  • Science sans conscience n'est que ruine de l'âme.
  • La vérité est une grenade dégoupillée à utiliser avec parcimonie et pas avec n'importe qui.
  • les optimistes sont des gens mal informés.
  • Ceux qui échouent trouvent des excuses, ceux qui réussissent trouvent des moyens.
  • L'enfer était plein, alors je suis revenu.
  • La situation nous dépasse feignons d'en être les instigateurs. TALEYRAND.
  • Rien ne nait, rien ne meurt, tout se transforme.
  • Quand on a des amis comme ça, on n'a plus besoin d'ennemis.
  • C'est comme ça depuis la nuit des temps, on n'arrange rien, on maquille les erreurs et on fini par s'y habituer et a ne plus y penser.
  • Celui qui est parti de rien pour arriver à rien, n'a de merci a dire à personne.
  • Il n'existe pas de chat de clochard, quand un chat voit que son maître n'a plus les moyens, il en cherche un autre plus fortuné.
  • Ca m'étonnerait que les microbes aient une montre ou un calendrier et attendent minuit pile pour se ruer sur la bouffe.
  • Les enfants c'est comme les pets, on ne supporte que les siens.
  • Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison.
  • Maladie = mal à dire.
  • Je peux modifier mon comportement, c'est ma marche arrière. c'est cela qui fait que je suis un véhicule complet, je peux aller en avant, accélérer, freiner, et aller en arrière. j'ai le courage de dire "ok, après réflexion, c'est vous qui aviez raison et c'est moi qui avait tort".
  • L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs.
  • On ne fait pas deux fois la même erreur, la seconde fois c'est une faute.
  • Des fonctionnaires qui sont payés pour te créer des problèmes.
  • C'est au nom de la liberté que les gens manifestent pour avoir le droit de rester esclaves.
  • Une moitié de toi est schizophrène, l'autre sans doute aussi.
  • Attachez vos cigarettes et éteignez vos ceintures.
  • Speculus = miroir (spéculer) Le miroir est l'outil de la prise de conscience de nos actes.
  •  
Partager cet article
Repost0
27 octobre 2013 7 27 /10 /octobre /2013 13:46

   Il existe en Chine une catégorie d’expressions que l’on appelle « chengyu ».

 

   Ce sont des expressions toutes faites, de quatre caractères en général, dont l’usage est une marque d’érudition parce que leur syntaxe n’est pas celle du chinois moderne et qu’elles sont presque indéchiffrables si on n’a pas une connaissance de leur origine qui remonte le plus souvent à la naissance de la littérature chinoise, il y a plus de 2000 ans.

 

    Cette construction est équivalente en français à « cheval de Troie », « talon d'Achille », « vieux de la vieille »

 

    J'en parle car internet les remet au goût du jour et on les croise de temps en temps.

   Par exemple il y a :

"bēi gōng shé yǐng" 杯弓蛇影 « tasse / arc / serpent / reflet »,

que l'on ne peut comprendre que si l'on connaît l'histoire de cet homme apeuré par le reflet de son arc dans sa tasse qu'il a pris pour un serpent. Cela signifie « poltron ».

 

  Le chengyu le plus en vogue, c’est « xi da pu ben » (喜大普奔)

 

L’expression s’est formée par l’agrégation de quatre expressions utilisées dans la langue du Parti communiste chinois pour décrire le grand enthousiasme du peuple pour la politique menée par son gouvernement

« xi wen le jian » (喜闻乐见) qui signifie « un plaisir à voir et à entendre »

« da kuai ren xin » (大快人心) qui signifie « à la satisfaction de tous »

«pu tian tong qing »(普天同庆) qui signifie «réjouissance universelle»

«ben zou xiang gao » (奔走相告) qui signifie «aller partout et le révéler à tout le monde»

Les internautes ont pris le premier caractère de chacune de ces quatre expressions pour en faire une seule expression à quatre caractères.

 

L’accumulation rend la manifestation hyperbolique de cet enthousiasme complètement ridicule, au point qu’on pourrait traduire « xi da pu ben » (喜大普奔) par :

 

    « Une nouvelle si merveilleusement incroyable que chacun la célèbre et la répand de par le monde. »

 

      Et les internautes chinois s’en servent pour commenter les décisions du gouvernement.

Vieilles expressions Chinoises
Partager cet article
Repost0
14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 17:03

Un professeur de philosophie arrive un jour dans l'amphi avec quelques objets.

Quand le cours débuta, sans dire un mot, il prit un grand bocal en verre de plus de 4L et le remplit délicatement à raz bord avec une douzaine de gros cailloux à peu près gros comme des balles de tennis.
bocal.jpg

Il leva la tête et demanda à ses étudiants si le bocal était plein. Tout le monde fut d'accord de dire que c’était le cas.

Le professeur prit ensuite une boite pleine de graviers et les versa minutieusement sur les gros cailloux. En secouant le bocal, les graviers remplirent les vides entre les gros cailloux.


Il reposa la même question aux étudiants. Ceux-ci rigolèrent, et dirent que cette fois le bocal était plein.

 

Non, dit le professeur en sortant un sac de sable qu'il versa dans le bocal.

Le sable s'infiltra et remplit tout l'espace disponible.


Il reposa la même question aux étudiants. Ceux-ci dirent cette fois que non, le bocal n'était pas plein.


"Vous commencez à comprendre" dit le vieux professeur en sortant une bouteille d'eau sous le regard amusé de son auditoire.

 

Maintenant, dit le professeur, pourquoi pensez vous que je vous ai fait cette expérience ?

Un étudiant dit: je pense que c'est pour nous démontrer que lorsque l'on croit que notre emploi du temps est plein, on peut si on le veut vraiment y ajouter encore plus de choses à faire.

 

ET NON ! dit le professeur

La leçon à tirer de cette expérience des gros cailloux est que


si on ne met pas les gros cailloux en premier dans le pot, on ne pourra jamais les faire entrer tous ensuite.

 

Je voudrais que vous vous imaginiez que ce bocal représente votre vie.


Les gros cailloux représentent les choses importantes: votre famille, votre copine, vos enfants, votre santé, vos ami(e)s, réaliser vos rêves, apprendre, défendre une cause, faire du sport ou tout autre chose

Les choses qui, si rien d'autre n'existait, feraient en sorte que votre vie serait quand même remplie.


Les graviers représentent les autres choses qui comptent, tel votre travail, votre maison, votre voiture.

 

Le sable, l'eau représentent tout le reste, les « petites choses » .

 Si vous commencez par remplir le bocal avec du gravier ou du sable, il n'y aura plus de place pour mettre un ou deux de vos gros cailloux.


La même chose est valable pour votre vie : si vous dépensez trop de temps et d’énergie sur les petites choses, il n'y aura plus assez de place pour une ou deux choses importantes.


Faites attention à ce qui compte vraiment pour votre bonheur: jouez avec vos enfants, prenez le temps de passer une visite médicale annuelle, emmenez votre copine danser, etc.

 

Il vous restera toujours assez de temps pour nettoyer la maison, regarder la tv, donner une soirée, ou vous amuser.

 Demandez-vous quels sont les gros cailloux dans ma vie ? les choses qui comptent vraiment.

Ensuite mettez-les en premier dans votre pot.

Pour le reste, c'est beaucoup plus facile de trouver du temps, et il y en aura bien assez.

Partager cet article
Repost0
3 août 2013 6 03 /08 /août /2013 07:59

desespoire.jpg

 

"Toute erreur assumée devient un choix artistique"

 

Phrase que je viens de lire dans le dernier bouquin de Werber : Troisième humanité tome I, page 63

Après recherche, c'est une phrase de Werber

 

Partager cet article
Repost0
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 22:28

L’optimisme désigne un état d’esprit qui perçoit le monde et l'univers de manière positive.

Source Wikipédia

 

opti.jpg

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 21:31

Illustration-Proverbe-Chinois.jpg

 

 

 

 

Celui qui sait qu'il sait, écoute-le.

Celui qui sait qu'il ne sait pas, éduque-le.

Celui qui ne sait pas qu'il sait, éveille-le.

Celui qui ne sait pas qu'il ne sait pas, fuis-le.

Partager cet article
Repost0
3 mars 2013 7 03 /03 /mars /2013 21:02

9782845633704.jpgPour le moment c'est celui que je préfère de Musso, mais bien sûr je n'ai pas tout lu.

 

Pour ceux qui ne connaissent pas la façon d'écrire de G.Musso, il y a une petite phrase au début de chaque paragraphe, souvent une sitation en rapport avec l'histoire. Par exemple :

 

On rencontre sa destinée souvent par des chemins que l'on prend pour l'éviter . La Fontaine.

Nos vrais ennemis sont en nous-mêmes; Bossuet. (là ce que j'aime c'est le pluriel)

Je sais bien ce que je fuis, mais pas ce que je cherche. Montaigne.

La chance c'est comme le tour de France : on l'attend longtemps et ça passe vite. Dialogue du film Le fabuleux destin d'Amélie Poulain, de Jean-Pierre Jeunet.

Etre adolescent c'est se rendre compte que l'on est moins bien que ce qu'on nous a laissé croire et penser que, de ce fait, la vie n'est peut-être pas aussi chouette que ce que l'on avait imaginé. Marcel Rufo.

On devrait toujours se voir comme des gens qui vont mourir le lendemain. C'est ce temps que l'on croit avoir devant soi qui nous tue. Elsa Triolet.

Celui qui n'est plus ton ami ne l'a jamais été . Aristote.

Le vrai tombeau des morts c'est le coeur des vivants. Tacite .

Pour l'instant vivez les questions. Peut-être un jour lointain, entrerez-vous ainsi, peu à peu, sans l'avoir remarqué, à l'intérieur des réponses. Rainer Maria Rilke.

Seul on marche plus vite; a deux on marche plus loins. Proverbe Africain.

L'avenir n'est jamais que du présent à mettre en ordre. Tu n'as pas à le prévoir, mais à le permettre. Antoine de Saint-Exupéry.

Donnez moi la sérénité d'accepter les choses que je ne puis changer, le courage de changer les choses que je peux et la sagesse d'en connaître la différence. Pière de la sérénité.

Le hasard c'est Dieu qui se promène incognito. souvent attribuée à Albert Einstein.

Les liaisons commencent dans le champagne et finissent dans la camomille. Valéry Larbaud.

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 16:06

La connaissance s'acquiert par l'expérience,

                        tout le reste n'est que de l'information.

 

Information: mettre son doigt dans une dionée ne fait pas mal

Dionee.jpg

Pour connaître ce que cela fait, il faut avoir mit son doigt une fois.

                  ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Information : se faire aspirer entièrement les doigts de la main par un veau qui tète ne fait pas mal

veau.jpg

Pour connaître ce que cela fait, il faut avoir donné sa main une fois dans la gueule d'un veau

 

Les jeunes ont oublié cette vérité, ils se croient savants avec leur ordinateur ... mais ils ne connaitront que ce qu'ils aurons expérimenté, le reste n'est que de l'information

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2009 6 12 /12 /décembre /2009 16:26

Eschyle  Vous connaissez Eschyle ?

 

Un grec qui écrivait de tragédies.

Vous savez comment il est mort ?

Eh bien les aigles, quand ils veulent manger une tortue, sont obligés de la laisser tomber de très haut pour pouvoir la fracasser. Et comme Eschyle était chauve et immobile depuis un temps certain, l'aigle a cru que c'était un rocher et, tac, il lui a balancé sa tortue sur la tête

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2009 3 07 /10 /octobre /2009 19:52

VoletBizarre non ? Que peut-on bien trier "sur" un volet ??

En cherchant bien, on s'aperçoit qu'au Moyen-Âge, un volet était un tissu si fin et léger qu'il pouvait "voleter" au vent.

Ce tissus était, entre autre, utilisé pour fabriquer des tamis servant à trier les graines et ces tamis très fins, s'appelaient  des volets.
Le mot a perduré pour désigner toutes sortes de tamis et, au XVe siècle, le volet désignait même l'assiette en bois dans laquelle les femmes triaient les pois et les fèves.
Ainsi Rabelais écrivait : "Elus choisis et triés comme beaux pois sur le volet".
Archéo
Depuis, sans raison évidente, le mot "tamis" s'est imposé dans le langage courant. Et le mot "volet" est resté dans l'expression, sans que l'on comprenne plus ce qu'il vient faire là.

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2009 5 24 /07 /juillet /2009 07:12

Foetus14

Je suis toujours étonnée de voir des personnes d'un certain âge, voir d'un âge certain, avoir un rapport difficile avec l'eau.


L'eau c'est la vie, mais surtout : l'eau c'est la mère.

Rêver d'eau, se réveiller en sueurs, avoir peur de l'eau, transpirer anormalement, boire énormément, ne pas boire assez, voler de l'eau, ... tout cela à un lien avec les rapports que l'on entretiens avec notre mère.



Partager cet article
Repost0
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 18:22

Newsmlmmd_48154ffef9305f2a50a54aec8d51996f_210_portrait-de-frederic-mitterrand-pris-lors-de-l-enrb Frédéric Mitterrand au gouvernement.

N'est-ce pas grâce à lui que toute la France surnommait François M.

"tonton"  ?

 

Partager cet article
Repost0
31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 15:36

Socrate 

Quelqu'un vient un jour trouver Socrate et lui dit :

- Socrate ! Socrate ! J'ai quelque chose de très important à te dire !

- Un instant. Avant que tu me racontes, j'aimerais te faire passer un test, celui des 3 passoires :

- Les 3 passoires ?

- Mais oui, reprit Socrate. Avant de me raconter toutes sortes de choses sur les autres, il est bon de prendre le temps de filtrer ce que l'on aimerait dire.

C'est ce que j'appelle le test des 3 passoires.


La première passoire est celle de la vérité. As-tu vérifié si ce que tu veux me dire est vrai ?

- Non. J'en ai simplement entendu parler...

- Très bien. Tu ne sais donc pas si c'est la vérité.


Essayons de filtrer autrement en utilisant une deuxième passoire, celle de la bonté.

Ce que tu veux m'apprendre, est-ce que cette chose est bonne ?

- Ah non ! Au contraire.

- Donc, continua Socrate, tu veux me raconter une mauvaise chose et tu n'es même pas certain qu'elle soit vraie.


Tu peux peut-être encore passer le test, car il reste une passoire, celle de l'utilité.

Est-ce que ce que tu veux me dire est utile ?

- Non. Pas vraiment.


Alors, conclut Socrate, si ce que tu as à me raconter n'est ni vrai, ni bon, ni utile, pourquoi vouloir me le dire ?

 

 

Partager cet article
Repost0
5 février 2009 4 05 /02 /février /2009 20:53

A l'occasion d'une chanson

">.

J'ai découverts l'expression "l'effet papillon".

 

C'est une jeune expression qui date de 1972 et qui vient du titre accrocheur d'une conférence d'Edward Lorenz (ne pas confondre avec Konrad Lorenz le biologiste)


"un battement d'ailes de papillon au Brésil peut-il déclencher une tornade au Texas ?"


Avec son indispensable corollaire :

Si le battement d'ailes d'un papillon peut déclencher une tornade, il peut aussi l'empêcher.

Papillon

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2008 4 04 /12 /décembre /2008 21:48

- Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l'épargne
- Vous ne pouvez pas donner la force aux faibles en affaiblissant les forts,
- Vous ne pouvez aider le salarié en anéantissant l'employeur
- Vous ne pouvez pas favoriser la fraternité en encourageant la lutte des classes,
- Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche,
- Vous ne pouvez éviter les soucis en dépensant davantage le gain,
- Vous ne pouvez pas forger le caractère  et le courage en décourageant  l'initiative et l'indépendance,
- Vous ne pouvez pas aider les hommes continuellement en faisant pour eux ce qu'ils devraient faire eux-mêmes.

 


          Abraham Lincoln.

Mount_rushmore_national_memorial

Partager cet article
Repost0