Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 12:44

Faire son pain soi-même est très facile et ne nécessite aucunement l'achat d'une machine à pain.

Hpim3636 Il suffit de mélanger d'un coup

- 500gr de farine

- 1 cuillère à café de sel

- 2 sachets de levure de boulanger en grains fins ou 20gr de vraie levure achetée chez le boulanger (c'est moins cher chez le boulanger et c'est meilleur)

- 300ml d'eau tiède

LE SECRET DU PAIN C'EST LA TEMPERATURE  de l'eau.

Plus la pièce est froide, plus l'eau doit être chaude, tout en restant dans les tièdes pour ne pas tuer les levures. Utiliser un plat tiède pour le mélange n'est pas mal non plus.

Carrefour vend une pâte pour pain aux céréales (sachet vert) délicieuse.

Recette :

Après avoir mélangé tout cela en incorporant l'eau d'un coup, on obtient une pâte homogène, une boule plus ou moins pâteuse qui va rester 30min dans le plat sous un torchon dans un endroit tiède (et oui, le secret du bon pain, c'est de tout faire et tout laisser à température tiède)

Attention, pas trop trop tiède.

(je plaisante)

Au bout de 30min (max) notre boule a bien levé, il faut la retravailler un peu, c'est là que l'on ajuste la farine: si on a une boule "qui colle", on rajoute de la farine.

Une fois notre pâte agréable au toucher (le pain c'est tactile), on la façonne en boule ou en baguette, en prenant soin de faire un creux sur le dessous.

" Sur le dessous" ...  dieu de la langue française aidez-moi.

Hpim3703 Et on laisse lever autant que l'on veut jusqu'à obtenir la taille que l'on désire. Plus il fera chaud, plus le pain lèvera rapidement. Pas plus de 40min quand même.

La pâte ayant levé, il faut encore faire plusieurs entailles sur le dessus, on voit alors le soulagement de notre pain, tout content de s'ouvrir un peu comme une fleur et puis on enfourne dans notre bon vieux four "normal"

200°C  pendant 30 à 40min.

Partager cet article
Repost0
5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 17:21

Hpim3748 En circulant dans mon magasin carrefour préféré, j'ai découvert un pot de noix de coco à tartiner.

J'ai essayé, ce n'est franchement pas révolutionnaire sur des tartines.

Par contre,

c'est délicieux avec du chocolat noir.

Sachant qu'il y a 24 carrés de chocolat dans une plaque ...

Déconseillé aux plus de 70kg pour les femmes et aux plus de 80 kg pour les hommes. (surtout à l'approche de l'été)

Partager cet article
Repost0
26 février 2008 2 26 /02 /février /2008 21:04

Mr_legume349_463_2

Partager cet article
Repost0
15 février 2008 5 15 /02 /février /2008 10:25

Depuis hier je suis à Aix-en-provence. Un grand retour puisque la dernière fois que j'y suis venue j'y ai accouché, c'était il y a plus de 15 ans.
Inutile de dire que la ville s'est modifiée. Dans le bon sens. L'endroit où je garais ma voiture, une sorte de terrain vague en creux est devenu un quartier neuf, accueillant, sympatique, tout en pierre de taille avec la Fn*c, Nat*re et déc**verte, ...
Des quartiers que je savais des coupe-gorges avec aucun moyen de pénétrer, même pour restaurer : sont restaurés ! C'est beau, c'est neuf, c'est vivant.
Dans le vieux Aix il y a un concepte purement nouveau et qui va faire fureur à mes yeux. C'est la première fois que je vois ça et ça marche car il y avait toujours du monde à n'importe quelle heure de la journée. Je ne me suis mourrie que de ça la journée d'hier.
Framboise Qu'est-ce de si révolutionnaire ? le jus de fruits composé sous vos yeux avec les fruits que vous voulez. C'est un peu comme pour les glaces, on demande "de la fraise, des framboises et de la mangue" la jeune fille prend son couteau, coupe et met le tout dans le mixeur. Le tout tombe dans un verre en plastique, une paille et le tour est joué !  hummm un délice.
On y reviens en disant "le l'ananas, du kiwi des bananes" hop tout dans le mixeur, une paille et on déguste.
Du bonheur à siroter par petites gorgées.

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2008 6 12 /01 /janvier /2008 17:27

C'est très bon, mais c'est à manger l'hiver sinon c'est le gâteau style :   3min dans le bouche, 3h dans le tube digestif et 3 ans sur les hanches.


  Mélanger 250gr de beurre avec 250 gr de sucre + 500gr de farine et 6 jaunes d'oeuf. Et un autre jaune pour la déco.

Ok on perd de l'énergie à mélanger/remuer ... mais on se rattrape au goûter.


N.B. la fève, si vous y tenez, doit être assez solide pour résister à ce molosse.

On obtient une sorte de pâte très compacte qu'il faut répartir uniformément dans un moule en fer ou en caoutchouc, préalablement beurré même pour le caoutchouc, je sais ça ne se fait pas, mais là il faut démouler chaud sans le casser donc : on beurre.

Hpim3491_2

Ah! j'oubliais pour les gens du Nord, du Sud et de l'Est : 250gr de beurre salé (ou alors il faut rajouter 2 à 3 cuillères à café de sel).


Tassez bien tout ça au fond du moule (ça ne gonflera pas, ça ne fondra pas, ça restera tel que vous l'avez tassé au fond du moule) et badigeonnez le dessus avec le  jaune d'oeuf.

Ensuite il faut s'armer d'une fourchette et dessiner selon son envie. (cf photo).

On enfourne le tout dans un four chaud et on laisse cuir 25min. 225°C.

Important : démouler aussitôt, sinon le beurre refroidi et adhère au moule, alors que chaud tout se décolle impeccablement. (si on a beurré, mais vous avez beurré donc tout va bien)


La tradition veut que ce gâteau soit coupé en petits parallélo-grammes (rapport au poids que vous allez prendre) de  4x7 cm.

Pour les 6 blancs d'oeufs, je ne vous montre pas mes meringues toujours ratées, dorées et collantes. Las, je fais maintenant des îles flottantes ou une visitandine.

 

VISITANDINE:

Travaillez 150gr de beurre avec 300gr de sucre. Ajouter 6 blancs d'oeuf battus en neige puis 150gr de farine et 100gr d'amandes en poudre. Versez dans un moule à baba beurré et fariné ou un moule en caoutchouc. 180°C pendant 1h.

Partager cet article
Repost0
24 décembre 2007 1 24 /12 /décembre /2007 17:04

Voici une recette bien de saison.

Hpim3462 1 kg de chocolat noir

1 tablette de beurre 250gr

4 c.à s. de café

8 c.à s. de lait

du sel

Faire fondre très très lentement car tout le secret du chocolat réside dans sa température :

Café bouillu, café foutu et chocolat bouilli, chocolat fouti.

Une fois le tout fondu et mélangé, mettre la casserole dehors à refroidir. Ne pas oublier la casserole sous la pluie (si une bombe explose, rentrer la casserole car il pleuvra)

S'armer de courage et d'une petite cuiller pour creuser le chocolat et en obtenir une petite quantité qu'il faut rouler entre ses mains pour obtenir une boule. Déposer les boules dans du chocolat amer en poudre et en déplaçant le plat le tour est joué : vous êtes à la tête de 1kg200 de délicieuses truffes.

N.B. ne pas utiliser une petite cuiller auquelle on tien énormément.

Partager cet article
Repost0